S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Un nouveau trèfle violet à fort potentiel

réservé aux abonnés

 - -->
Adaptable à tous les types de sols, le trèfle violet a pour vocation de produire tôt au printemps et également à l’automne. Contrairement à la luzerne, il entre en dormance pendant l’été. LG Semences lance cette année une nouvelle variété, Ganymed, qui affiche un bon potentiel de rendement, supérieur aux variétés témoins : 104 % au printemps et 106 % à...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
42%

Vous avez parcouru 42% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Adaptable à tous les types de sols, le trèfle violet a pour vocation de produire tôt au printemps et également à l’automne. Contrairement à la luzerne, il entre en dormance pendant l’été. LG Semences lance cette année une nouvelle variété, Ganymed, qui affiche un bon potentiel de rendement, supérieur aux variétés témoins : 104 % au printemps et 106 % à l’automne. Il affiche aussi une bonne pérennité qui lui permet d’avoir un rendement amélioré en troisième année (107 % des témoins).

De plus, LG annonce d’excellentes tolérances aux maladies. En association, il faut viser un peuplement de trèfles d’environ 30 % au printemps qui évoluera à 50 % en été, les graminées étant moins présentes à cette saison. Si on augmente la proportion de trèfles, il y a un risque de météorisation. Il est donc conseillé de semer 35 % maximum, en accompagnement des graminées de moyenne durée tétraploïdes (festulolium ou ray-grass hybride) et 45 % maximum en accompagnement d’un ray-grass hybride diploïde. Exemple : Ganymed 10 kg/ha + 20 kg de festulolium Achilles ou Ganymed 13 kg/ha + 17 kg/ha de ray-grass hybride diploïde. Il est également possible de semer ce trèfle violet pur pour une récolte en enrubannage.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
Cet article est paru dans L'Éleveur Laitier
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le bovin malade et sa prise en charge

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER