S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Vente de fruits et légumes et enjambeur électrique

réservé aux abonnés

 -

L’actualité des start-ups agricoles.

La start-up Consentio mise sur le développement du numérique dans le commerce des fruits et légumes. Elle a été fondée par deux Français il y a deux ans et propose une plateforme digitale de communication entre professionnels du secteur. Sous la forme d’une application web et mobile, elle promet un gain de temps de 40 % à ses utilisateurs en offrant la possibilité de créer en quelques minutes des catalogues de produits...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
23%

Vous avez parcouru 23% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Une plateforme pour le commerce des fruits et légumes

La start-up Consentio mise sur le développement du numérique dans le commerce des fruits et légumes. Elle a été fondée par deux Français il y a deux ans et propose une plateforme digitale de communication entre professionnels du secteur. Sous la forme d’une application web et mobile, elle promet un gain de temps de 40 % à ses utilisateurs en offrant la possibilité de créer en quelques minutes des catalogues de produits, adaptables à chaque client.

L’application peut se greffer aux logiciels de gestion existants et facilite la facturation, la maîtrise des stocks et des prix. « Il ne s’agit pas de créer une marketplace mais de faciliter les relations commerciales digitalisées » précise Benoît Motais, responsable de la réussite client France de Consentio. La start-up a déjà séduit 4 000 utilisateurs, dont la moitié se situe en Espagne, et un quart en France.

Un enjambeur électrique

Sabi Agri poursuit le développement de son activité basée sur les tracteurs électriques avec le lancement de l’enjambeur viticole Alpo. Enjambant 2 mètres pour 1 400 kg, il est équipé d’un toit solaire, offre une voie variable et fonctionne en 100 % électrique. Sabi Agri annonce une autonomie de 5 à 10 heures, selon la charge de travail et une recharge en moins de 1h30. Les premiers pas de la machine ont eu lieu en Bourgogne, au mois de mars. Une tournée des différents vignobles français est prévue dès la fin des vendanges.

Levée de fonds pour Farmitoo

Le spécialiste de la vente d’équipements agricoles Farmitoo annonce une levée de fonds de 1,5 million d’euros auprès du fonds Ambition amorçage angels (F2A) du programme d’investissement d’avenir géré par BPI France et de différents business angels dont le cofondateur de LaFourchette.

Farmitoo a profité de la crise et de la fermeture de certains distributeurs locaux. La start-up affiche une croissance de 450 % de son volume de vente par rapport à 2019 avec près de 2 millions de visiteurs uniques sur les douze derniers mois. La plateforme de marché propose un choix de 70 000 produits et référence plus de 250 fabricants d’équipements agricoles.

Gildas Baron et Corinne Le Gall
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Indisponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER