S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

S’orienter vers l’alimentation automatisée

 - -->
Paul-Gilles POSSEME Notre expert

Dans la réflexion sur un système de distribution des rations, il faut prendre en compte la taille du troupeau, le type de ration distribuée, le temps de travail disponible, les évolutions futures de l’élevage… et le niveau d’investissement.

Pour une exploitation laitière, l’alimentation du cheptel représente 30 % de l’astreinte quotidienne (sur la base d’une semaine hivernale). Son automatisation peut être une solution dans l’optique d’une réduction de l’astreinte quotidienne et dans la gestion du temps de travail. D’autres arguments peuvent orienter vers ce système : amélioration de l’efficacité alimentaire (ration distribué...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
38%

Vous avez parcouru 38% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Pour une exploitation laitière, l’alimentation du cheptel représente 30 % de l’astreinte quotidienne (sur la base d’une semaine hivernale). Son automatisation peut être une solution dans l’optique d’une réduction de l’astreinte quotidienne et dans la gestion du temps de travail. D’autres arguments peuvent orienter vers ce système : amélioration de l’efficacité alimentaire (ration distribuée plusieurs fois par jour, ration fraîche, système incitant les vaches à venir consommer), économie de place dans le bâtiment, économie d’énergie, possibilités d’alimenter le troupeau.

Les robots d’alimentation fonctionnent en toute autonomie, même si l’approvisionnement en fourrages est nécessaire et varie selon les systèmes :

- dépose de cubes d’ensilage (deux à trois fois par semaine) dans une « cuisine » et reprise automatique par un grappin pour charger la mélangeuse ;

- dépose des fourrages sur une table doseuse ;

- chargement quotidien d’une mélangeuse à poste fixe.

Pour le mélange et la distribution de la ration, les systèmes diffèrent également :

- soit la mélangeuse réalise la ration et se déplace directement au sol ou sur un rail pour faire la distribution ;

- soit la mélangeuse est en poste fixe et un wagonnet prend le relais pour la distribution ;

- soit la distribution se fait par un tapis convoyeur.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
Cet article est paru dans L'Éleveur Laitier
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le bovin malade et sa prise en charge

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER