S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Les Savencia des OP Sunlait prennent une claque

réservé aux abonnés

 - -->
Un des faits marquants de 2020 sur le front de l’évolution du prix du lait (sur laquelle nous reviendrons en détail dans notre numéro de février) est la chute du prix des OP Savencia regroupées au sein de Sunlait. La remise en cause de leur formule de prix, appliquée depuis deux ans mais jamais inscrite dans leur contrat, leur a été très préjudiciable. Après avoir progressé de près de 20 €/1000...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
38%

Vous avez parcouru 38% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Un des faits marquants de 2020 sur le front de l’évolution du prix du lait (sur laquelle nous reviendrons en détail dans notre numéro de février) est la chute du prix des OP Savencia regroupées au sein de Sunlait. La remise en cause de leur formule de prix, appliquée depuis deux ans mais jamais inscrite dans leur contrat, leur a été très préjudiciable. Après avoir progressé de près de 20 €/1000 l en 2019, leur prix du lait replonge, d’après notre observatoire, de plus de 15 €.

Les Savencia FMB épargnés

La sanction est moins rude pour les livreurs Savencia des OP FMB Grand Ouest et Sud-Ouest, dont la formule de prix, la même, était actée dans leur contrat. Leurs prix reculent de 5,6 et 5,9 € à la faveur d’un retour calculé par Savencia, versé au T3, respectivement de 7,51 € et 4,37 € sur les volumes des T1, T2 et T3. Mais si leur contrat avait été respecté, ils auraient dû recevoir 18 €. C’est pourquoi la médiation a continué chez FMB Grand Ouest et Normandie, et que le Sud-Ouest ira au tribunal (lire page précédente). Chez les trois autres leaders de l’industrie, la tendance est aussi à la baisse. Le prix Lactalis recule dans l’Ouest de 5,5 €, comme celui de Sodiaal, calculé avec 9 % de lait B (en réalité, c’est plus, dans l’Ouest). Eurial-Agrial perd 1 € supplémentaire.

Jean-Michel Vocoret
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
Cet article est paru dans L'Éleveur Laitier
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le bovin malade et sa prise en charge

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER