S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Calage du non-OGM et du bio

réservé aux abonnés

 - -->
au lendemain de leur réunion annuelle, décentralisée cette année mi-juin, dans l’Est, les dix OP (2 000 exploitations) Sunlait, livrant les sites fromagers de Savencia, se sont accordées sur un sujet dont elles discutent depuis des mois avec leur industriel. Il concerne les laits différenciés dont Savencia a désormais besoin pour accompagner la demande du marché.
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
33%

Vous avez parcouru 33% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

au lendemain de leur réunion annuelle, décentralisée cette année mi-juin, dans l’Est, les dix OP (2 000 exploitations) Sunlait, livrant les sites fromagers de Savencia, se sont accordées sur un sujet dont elles discutent depuis des mois avec leur industriel. Il concerne les laits différenciés dont Savencia a désormais besoin pour accompagner la demande du marché.

Non-OGM : deux OP concernées

Pour le lait produit sans aliment OGM, il a été convenu que la démarche serait volontaire. Dans un premier temps, deux sites seront ciblés, celui d’Azé (Mayenne) approvisionné par l’OP Perreault, et celui de Ducey (Manche) fourni par l’OP Cleps. Si l’objectif est de faire passer 100 % du lait d’Azé en non-OGM, pour l’OP Cleps, la priorité sera donnée aux producteurs à proximité de la laiterie. Le rayon sera étendu dans un second temps en fonction des besoins de Savencia, en discussion avec l’OP. Pour la période de reconversion, les producteurs percevront un coup de pouce de 5 €/1 000 litres pendant six mois. Il s’ajoutera à la prime non OGM. Cette dernière, d’environ 10 €/1 000 litres, aura une partie fixe de 4 € et une partie variable de 4 à 8 € en fonction du rapport de prix tourteau de soja OGM/non OGM suivi à travers deux cotations.

Pour le lait bio encore embryonnaire chez Savencia (moins de vingt exploitations), le contrat sera mis en conformité via un avenant. L’engagement minimal est fixé à sept ans et le volume contractuel sur la meilleure des deux années de reconversion.

Jean-Michel Vocoret

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
Cet article est paru dans L'Éleveur Laitier
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER