S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Le marché des forêts reste attirant

réservé aux abonnés

 -
Le bilan annuel de la Société forestière de la Caisse des dépôts et la Fédération nationale des Safer (FNSafer) témoigne d’une nouvelle augmentation des surfaces de forêts échangées. © C. Faimali/GFA

Une légère baisse du prix des forêts et une augmentation des volumes de transactions, c’est le bilan dressé par la Société forestière sur l’année 2019.

« Les surfaces de forêts échangées ont encore augmenté en 2019 », constatent la Société forestière de la Caisse des dépôts et la Fédération nationale des Safer (FNSafer) lors de la présentation des indicateurs du marché des forêts le 4 juin 2020. Une baisse de 1,1 % du prix de l’hectare est observée par rapport à 2018. L’hectare de forêt s&rsquo...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
35%

Vous avez parcouru 35% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

« Les surfaces de forêts échangées ont encore augmenté en 2019 », constatent la Société forestière de la Caisse des dépôts et la Fédération nationale des Safer (FNSafer) lors de la présentation des indicateurs du marché des forêts le 4 juin 2020. Une baisse de 1,1 % du prix de l’hectare est observée par rapport à 2018. L’hectare de forêt s’est vendu en moyenne 4 190 €. Le montant des transactions enregistrées varient de 620 à 12 470 par hectare.

> À lire aussi : Marchés fonciers, toujours plus de transactions, mais moins d’artificialisation (28/05/2020)

+ 6,3 % de ventes

Avec 20 280 ventes, le nombre de transactions augmente de 6,3 % par rapport à 2018. Cela représente 139 400 hectares, soit 7,1 % de plus. Le marché le plus dynamique se trouve dans le Sud-Ouest avec les départements des Landes, de la Dordogne, de la Gironde. Ils représentent seulement à eux trois 14 % du marché national. En France, 88 % des ventes et 36 % de la surface cédée correspondent à des transactions de moins de dix hectares.

Les personnes morales agricoles et forestières représentant 27 % des acquéreurs tandis qu’ils sont 13 % du côté des agriculteurs personnes physiques. Ces derniers « restent les premiers acquéreurs de forêts. La surreprésentation des agriculteurs peut s’expliquer par l’achat de forêts réalisé en même temps que celui des terres agricoles », précise la Société forestière et la FNSafer.

Suzie Terrier
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Indisponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER