S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

La résistance des céréales au gel progresse fortement

réservé aux abonnés

 -
La Commission européenne a noté quelques dégâts de gel sur céréales, parfois même en présence de neige, en raison de la vague d’air froid qui a touché l’Europe en janvier. © Cédric Faimali/GFA

Selon la Commission européenne, l’endurcissement des céréales d’hiver sur le Vieux Continent a gagné du terrain en un mois. Au 19 janvier 2021, Bruxelles recensait peu de dégâts de gel.

Au 19 janvier 2021, la tolérance au gel des céréales d’hiver avait « considérablement augmenté depuis décembre dans l’est, le nord et le centre de l’Europe, ainsi que dans la partie nord de la péninsule Ibérique », indique la Commission européenne dans un bulletin diffusé le 25 janvier 2021. La situation a évolué de manière notable depuis le 15 dé...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
34%

Vous avez parcouru 34% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Au 19 janvier 2021, la tolérance au gel des céréales d’hiver avait « considérablement augmenté depuis décembre dans l’est, le nord et le centre de l’Europe, ainsi que dans la partie nord de la péninsule Ibérique », indique la Commission européenne dans un bulletin diffusé le 25 janvier 2021. La situation a évolué de manière notable depuis le 15 décembre 2020, date à laquelle les céréales européennes étaient encore mal préparées au gel.

Une résistance partielle en France

Ainsi, les céréales d’hiver étaient presque entièrement endurcies dans les pays baltes, dans l’est de l’Ukraine et dans le sud de la Finlande. Une tolérance totale au gel a été atteinte dans la plupart des pays scandinaves et de la Russie européenne (à l’exception des régions proches de la mer Noire et de la Volga).

Un endurcissement avancé était observé en Ukraine, en Biélorussie, en Pologne, en Slovaquie, en Autriche et dans le sud de l’Allemagne. Les céréales d’hiver du nord de l’Allemagne, de l’est de la France et de grandes parties du centre et du nord de l’Espagne étaient partiellement endurcies.

Toutefois, en Europe du Sud-Est les céréales d’hiver ne restent en grande partie que légèrement endurcies en raison de l’hiver doux.

Pour l’heure, peu de dégâts de gel ont été recensés par la Commission qui ne fait état de dommages mineurs à modérés qu’aux alentours de la Volga en Russie, dans le nord de la Roumanie, le centre des Balkans, le nord de l’Espagne et le nord-ouest de la Turquie.

Hélène Parisot
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le bovin malade et sa prise en charge

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER