S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Dossier. EZOZO : UN MASOLINO TRÈS AU-DESSUS DU LOT

 -
Les Urbaniste sont sans faille avec de gros arguments en mamelle (125) et en aplombs (119) pour encaisser les lactations. Elles ne pèchent même pas en aptitude viande (97).

À 175 d'Isu, Urbaniste, le Masolino d'Umotest établit une nouvelle référence en race montbéliarde.

IL Y AURA UN AVANT ET UN APRÈS URBANISTE, l'un des premiers fils de Masolino remis en service. Jamais le top racial n'avait vu un taureau de ce niveau. À 175 d'Isu, il explose de 15 points la référence qu'avait établie Pernan en 2005 (160 d'Isu à l'époque, 131 aujourd'hui).
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

IL Y AURA UN AVANT ET UN APRÈS URBANISTE, l'un des premiers fils de Masolino remis en service. Jamais le top racial n'avait vu un taureau de ce niveau. À 175 d'Isu, il explose de 15 points la référence qu'avait établie Pernan en 2005 (160 d'Isu à l'époque, 131 aujourd'hui).

Issu de la même souche maternelle que Ripaton (un Gardian sorti en 2007), Urbaniste est né sur une Gardian, un accouplement très complémentaire sur le profil production et morphologique. Ce n'est pas pour rien que l'on trouve de nombreuses Masolino sur Gardian dans les élevages montbéliards.

De son père, Urbaniste a d'abord hérité d'un potentiel laitier confirmé (+ 755 kg) et, de Gardian, d'un très bon niveau de TP (+2,1). Même réussite en morphologie (124). Il a pris le meilleur de Masolino (taille, qualités de mamelle et de trayons, index fonctionnels, tempérament) et de Gardian (aptitude viande, vitesse de traite), cumulé leurs points forts en aplombs et laissé leurs défauts respectifs au vestiaire… Résultat, les Urbaniste frôlent la perfection. Cela se verrait d'ailleurs déjà, d'après les échos du terrain, sur ses filles de testage qui, comme les Micmac, sortent du lot dans les troupeaux.

On retrouve de grandes vaches (111), normales dans leur largeur de poitrine (96), assez profondes (106/107) et dotées d'une couverture musculaire correcte (97). Les bassins (109) sont longs (114) et larges aux hanches (117). Les Urbaniste s'affichent aussi comme très solides sur leurs membres (119) et équipées de mamelles (125) profilées pour cumuler les lactations. L'attache avant se fond sous le corps (127), l'attache arrière est très large (120). Pas de volume non plus (112), un ligament bien présent (113) et un équilibre remarquable (129). Pas plus de défaut sur les trayons (107), sinon qu'ils sont un peu fins (85) mais très bien orientés (122) et serrés à l'avant (119).

Les Urbaniste, dotées d'un très bon caractère (115), sont pour finir plutôt bonnes en cellules (+ 0,7), se reproduisent et vieillissent bien (+ 0,6 en fertilité, +1,6 en longévité). Urbaniste n'aura finalement qu'une limite d'utilisation : son pedigree (coefficient de parenté de 5,2 %). À Umotest, on le voit comme « un géniteur idéal sur les Micmac pour faire du cumul ». Les Lécuyer aussi, les fils de Faucon (Oxalin…) ou d'Isangrin (Redon…).

DU LAIT ET DU TP AUSSI POUR UPSALIN

Umotest épingle deux autres Masolino. Le premier à 152 d'Isu, Upsalin, né sur une Embrun, est, comme Urbaniste, un taureau qui combine potentiel de production (+ 823 kg) et taux positif (TP/ TB : + 1,2/+ 1,7). Typées lait, ses filles sont très grandes (121), assez profondes (111/105) mais sont étroites dans l'avant-main (92 en largeur de poitrine) et manquent d'aptitude viande (83). Elles ne sont pas malheureusement irréprochables dans leur pis (96) et leurs trayons (87) trop longs (80). Gare notamment à la hauteur d'attache arrière (90) et à l'orientation des trayons (92).

À 141 d'Isu, Ustérix, né sur une Haiku (la pleine soeur de la mère d'Ugostar, le Micmac) a le potentiel lait (+ 728 kg) mais pas le TP (- 0,7). Ses filles rappellent beaucoup les Masolino, avec des vaches grandes (124), fines (85 en largeur de poitrine, 102/101 en profondeur), sans beaucoup de couverture musculaire (75). Elles montrent toutefois des pis (110) un peu plus complets sans le petit défaut d'équilibre (101) des Masolino (93). Les attaches sont bonnes (109/103/109), le support marqué (111) et le volume réduit (115). Pas de soucis pour Ustérix en cellules (+1,6). En revanche, mieux vaut l'éviter sur les génisses.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
Cet article est paru dans L'Éleveur Laitier
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Indisponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER