S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Les prélèvements de sangliers autorisés dans les Landes

réservé aux abonnés

 -
Le droit de chasse individuel est préservé dans les landes pour lutter contre les dégâts de sangliers sur les cultures. © Pixabay

« Toute action de régulation ou de chasse est dorénavant interdite », rapporte la Fédération nationale des chasseurs. Seule exception au tableau, la fédération des chasseurs des Landes a obtenu le droit individuel de chasser pour lutter contre les dégâts de sanglier sur les cultures.

Durant la période du confinement, tous les actes de chasse sont interdits sur l’ensemble du territoire. La fédération des chasseurs (FDC) des Landes a obtenu une autorisation de chasse individuelle du sanglier, délivrée par la préfecture.
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
42%

Vous avez parcouru 42% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Durant la période du confinement, tous les actes de chasse sont interdits sur l’ensemble du territoire. La fédération des chasseurs (FDC) des Landes a obtenu une autorisation de chasse individuelle du sanglier, délivrée par la préfecture.

Ce droit est mis en place pour lutter contre les dégâts sur les cultures. La fédération des chasseurs veut « aider le monde agricole, il ne faut pas de barrière à la destruction de sanglier », souligne Régis Hargues, directeur de la fédération des chasseurs des Landes.

« La prudence est de mise »

Dans le cadre de la lutte contre le sanglier, les tirs à l’approche ou à l’affût sont autorisés pour les agriculteurs-chasseurs sur leur exploitation, pour les chasseurs, sous réserve de la délivrance d’une attestation par le lieutenant de louveterie.

« Les chasseurs et les agriculteurs chasseurs ont là une information, une possibilité qui leur est offerte mais la prudence est de mise avec la pandémie en cours », précise la fédération des chasseurs dans son bulletin d’information. « Il n’était pas envisageable de laisser le département sans destruction des sangliers pendant un temps indéfini », rapporte le directeur de la FDC des Landes.

Suzie Terrier
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

En réassort

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER