S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Maïs, blé et soja en baisse après des pluies dans le Midwest

réservé aux abonnés

 -
Les pluies tombées ce week-end ont effacé le rebond enregistré par les prix du maïs à la fin de la semaine dernière à la Bourse de Chicago.

Les cours du maïs, du blé et du soja à la Bourse de Chicago ont reculé le 19 août 2019 après les précipitations du week-end dernier sur une grande partie de la principale zone de production agricole américaine.

Des pluies se sont abattues samedi et dimanche dans les régions les plus sèches du Midwest, le grenier à grain des États-Unis, tirant les prix des deux céréales et de l’oléagineux vers le bas. « Les gains de vendredi ont été effacés », a noté Jason Roose, de la maison de courtage US Commodities.
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
24%

Vous avez parcouru 24% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Des pluies se sont abattues samedi et dimanche dans les régions les plus sèches du Midwest, le grenier à grain des États-Unis, tirant les prix des deux céréales et de l’oléagineux vers le bas. « Les gains de vendredi ont été effacés », a noté Jason Roose, de la maison de courtage US Commodities.

Un rebond effacé

Le maïs, le blé et le soja avaient rebondi à la fin de la semaine dernière après de lourdes pertes les jours précédents faisnat suite aux estimations de production du ministère américain de l’Agriculture (USDA). Les cours du maïs avaient été particulièrement affectés par la forte hausse des estimations de production et de parcelles semées aux États-Unis.

Les acteurs du marché attendent désormais les résultats d’une tournée d’évaluation de la qualité des récoltes américaines dans plusieurs États du Midwest, qui a débuté lundi et doit s’achever mercredi.

Dans l’attente d’une enquête de terrain

« Cette enquête de terrain va offrir une perspective sur la taille des récoltes, a indiqué Jason Roose. On pourra voir à quel point les chiffres des spécialistes sont proches de ceux de l’USDA. Plusieurs analystes ont le sentiment que le décompte des parcelles plantées est exact, mais que la production a peut-être été surévaluée. »

Pour les analystes de la Commerzbank, il est toutefois peu probable que les prix remontent de manière significative, notamment ceux du blé. « Contrairement à l’année dernière, la production mondiale de blé devrait excéder la demande pour l’exercice de 2019-2020, même si les principaux fournisseurs ont revu leurs estimations à la baisse ces derniers mois », estiment-ils.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le plus échangé, a terminé à 3,7450 dollars, contre 3,8075 dollars vendredi (–1,64 %).

Le boisseau de blé pour livraison en décembre, le plus actif, a fini à 4,7250 dollars, contre 4,7750 dollars à la clôture précédente (–1,05 %).

Le boisseau de soja pour livraison en novembre, le plus échangé, s’est établi à 8,6650 dollars, contre 8,7975 dollars à la fin de la semaine dernière (–1,51 %).

AFP
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER