S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Le maïs et le soja progressent un peu dans un marché sans élan

réservé aux abonnés

 -
Les acteurs du marché à la Bourse de Chicago, surveillent l’évolution de la météo et des relations entre Pékin et Washington. © GFA

Les cours du maïs et du soja ont légèrement progressé ce mercredi 27 mai 2020 à la Bourse de Chicago tandis que ceux du blé ont reculé dans un marché très tranquille surveillant la météo et les relations sino-américaines.

« On n’observe clairement pas de réelle direction ou de volumes importants » sur le marché des produits agricoles à la Bourse de Chicago, remarque Mike Lung de la maison de courtage Allendale. « Cela va probablement rester le cas jusqu’à la fin du mois sauf si on a par exemple l’annonce d’une grosse vente à la Chine ».
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
23%

Vous avez parcouru 23% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

« On n’observe clairement pas de réelle direction ou de volumes importants » sur le marché des produits agricoles à la Bourse de Chicago, remarque Mike Lung de la maison de courtage Allendale. « Cela va probablement rester le cas jusqu’à la fin du mois sauf si on a par exemple l’annonce d’une grosse vente à la Chine ».

> À lire aussi : Les stocks mondiaux de céréales augmentent face à l’incertitude (26/05/2020)

Regain de tension avec Pékin

Les tensions sino-américaines ont en effet repris de la vigueur ces derniers jours, Washington concluant formellement mercredi que Hong Kong ne jouissait plus de l’autonomie promise par la Chine, ouvrant la voie à une remise en cause des privilèges commerciaux accordés à l’ex-colonie britannique.

De quoi remettre de nouveau en question l’accord commercial partiel signé en janvier entre les deux pays, qui prévoit entre autres que Pékin augmente substantiellement ses commandes d’oléagineux produit aux États-Unis.

La météo sous surveillance

Pour Brian Hoops, de Midwest Market Solutions, le maïs et le soja ont pu bénéficier des effets de la météo des derniers jours. Selon le rapport hebdomadaire du ministère américain de l’Agriculture sur l’avancée des semis et la qualité des récoltes, diffusé mardi soir, « on reste en avance par rapport à la moyenne pour les semis de maïs et soja », souligne-t-il.

« Mais l’avantage qui peut accompagner des semis précoces a été en grande partie effacée par les conditions humides et fraîches qui dominent dans l’ensemble du Midwest actuellement et qui freinent l’émergence des plants », explique Brian Hoops. Au 24 mai, le maïs était semé à hauteur de 88 % contre 82 % en moyenne, tandis que le soja était planté à hauteur de 65 % contre 55 % en moyenne.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en juillet, le plus échangé, a terminé mercredi à 3,2050 dollars contre 3,1900 dollars mardi (+0,47 %).

Le boisseau de blé pour livraison en juillet, le plus actif, a fini à 5,0450 dollars contre 5,0675 dollars à la précédente clôture (-0,44 %).

Le boisseau de soja pour livraison en juillet, le plus échangé, a terminé à 8,4850 dollars contre 8,4700 dollars la veille (+0,18 %).

AFP
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Indisponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER