S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Dossier. Des logiciels de plus en plus « intelligents »

réservé aux abonnés

Les constructeurs ont déjà beaucoup travaillé pour améliorer la productivité des stalles. Les nouvelles générations sont généralement performantes en ce qui concerne les temps de préparation et de branchement, comme la facilité d’accès pour la vache. Les informations recueillies par le robot permettent une détection plus rapide des problèmes de santé, qui va dans le sens d’une meilleure...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Les constructeurs ont déjà beaucoup travaillé pour améliorer la productivité des stalles. Les nouvelles générations sont généralement performantes en ce qui concerne les temps de préparation et de branchement, comme la facilité d’accès pour la vache. Les informations recueillies par le robot permettent une détection plus rapide des problèmes de santé, qui va dans le sens d’une meilleure productivité avec notamment une réduction du lait jeté. La plupart restent prudents sur les objectifs très élevés de production par stalle, et constatent qu’assez peu d’éleveurs saturent vraiment leur robot. Ils rappellent que le respect de la physiologie de l’animal doit toujours être prioritaire. Ils alertent aussi sur les demandes­ sociétales de plus en plus fortes pour le pâturage des laitières. Or, ceux qui saturent renoncent souvent au pâturage. Les constructeurs insistent sur le fait que plus que l’équipement, ce sont les animaux et les éleveurs qui font qu’un objectif à 800 000 l par stalle est accessible ou non. Les vaches longues à traire ralentissent le rythme. L’emplacement du robot détermine sa fréquentation. L’environnement influence l’état de propreté des vaches et donc le temps de nettoyage.

p.l.c.
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
Cet article est paru dans L'Éleveur Laitier
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le bovin malade et sa prise en charge

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER