S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Dossier. AgritourismeSéduire la clientèle étrangère

réservé aux abonnés

 - -->

Les touristes étrangers raffolent des richesses naturelles et culturelles de la France.La nouvelle tendance pour un tourisme vert et pourvoyeur d’expériencesdonne de belles perspectivesà l’agritourisme.

Près de 90 millions de touristes étrangers ont visité la France en 2018 (3 % de plus qu’en 2017 (1)) et ils pourraient être 100 millions en 2020, espère le ministère des Affaires étrangères. Huit sur dix sont Européens : Britanniques, Allemands et Belges, suivis des Suisses, des Italiens et des Espagnols. La clientèle extra-européenne est, certes, moins nombreuse (20 %, soit 19 millions)...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Près de 90 millions de touristes étrangers ont visité la France en 2018 (3 % de plus qu’en 2017 (1)) et ils pourraient être 100 millions en 2020, espère le ministère des Affaires étrangères. Huit sur dix sont Européens : Britanniques, Allemands et Belges, suivis des Suisses, des Italiens et des Espagnols. La clientèle extra-européenne est, certes, moins nombreuse (20 %, soit 19 millions), mais en forte progression : + 7 % d’Asiatiques entre 2017 et 2018, + 16 % d’Indiens, + 18 % de Canadiens… Enfin, économiquement, le tourisme est un secteur stratégique, qui représente 7,2 % du PIB – soit plus de deux fois la part du secteur agricole.

Comment les agriculteurs peuvent-ils tirer parti de cette manne ? L’agritourisme a de belles perspectives de croissance, garantit le consultant Luc Mazuel (lire p. 37). D’autant qu’il correspond aux attentes de demain, prédisent à leur tour les députés de la Mission d’information sur le tourisme (2). Selon eux, les touristes sont en quête de sens, et plébiscitent un tourisme durable et éthique. Les millenials (18-35 ans) aspirent à redécouvrir les terroirs oubliés, rencontrer des locaux, être « utiles », tout en essayant de limiter les déplacements polluants. Les mobilités douces, comme la randonnée, le vélotourisme et le tourisme fluvial, connaissent aujourd’hui un grand succès. Enfin, le tourisme de gastronomie et l’œnotourisme (3), déjà très appréciés, ont encore un potentiel de développement considérable, affirment les experts.

Découvrez les expériences des agriculteurs que nous avons rencontrés et leurs conseils pour accueillir la clientèle étrangère. Et si, vous aussi, vous vous lanciez ?

(1) Direction générale des entreprises.

(2) Rapport d’information sur le tourisme présentépar Marguerite Deprez-Audebert et Didier Martin, déposé le 24 juillet 2019.

(3) Selon Atout France, l’œnotourisme représente10 millions de touristes, dont 42 % d’étrangers.La Champagne est le premier vignoble visité,suivi de Bordeaux et de la Bourgogne.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
Cet article est paru dans L'Éleveur Laitier
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Indisponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER