S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

30 millions d’euros pour investir dans le matériel d’épandage

réservé aux abonnés

 -
Agriculteurs, GIEE et Cuma peuvent prétendre à l’obtention d’une aide à l’achat de matériel de pulvérisation plus performant. © C. Thiriet

Le ministère de l’Agriculture a annoncé le 9 mai 2020 l’ouverture d’une enveloppe de 30 millions d’euros pour « accompagner les agriculteurs qui investissent dans des matériels performants » dans le cadre des ZNT.

Cette enveloppe a pour objectif de « soutenir financièrement l’achat de matériel d’application des produits phytosanitaires plus performant, permettant de réduire significativement la dérive ou la dose de pulvérisation de produits phytosanitaires, ainsi que l’achat de matériel permettant de mettre en place des itinéraires techniques alternatifs à l’utilisation des produits phytosanitaires », indique...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
42%

Vous avez parcouru 42% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Cette enveloppe a pour objectif de « soutenir financièrement l’achat de matériel d’application des produits phytosanitaires plus performant, permettant de réduire significativement la dérive ou la dose de pulvérisation de produits phytosanitaires, ainsi que l’achat de matériel permettant de mettre en place des itinéraires techniques alternatifs à l’utilisation des produits phytosanitaires », indique le ministère dans son communiqué. Cette aide s’inscrit dans la démarche de mise en place des ZNT (zones de non-traitement) autour des habitations.

À lire aussi : Phytos, enfin des précisions sur les ZNT (13/02/2020)

Une aide commune à toutes les productions végétales

Le ministère de l’Agriculture précise qu’elle concerne l’ensemble des filières végétales (viticulture, grandes cultures, fruits et légumes, cultures spécialisées). Elle est ouverte aux agriculteurs, aux groupements d’intérêt économique et environnemental (GIEE) et aux coopératives d’utilisation de matériel agricole (Cuma). « Géré par FranceAgriMer, le dispositif sera ouvert à partir de la mi-juin et jusqu’au 31 décembre 2020 », déclare le ministère.

La liste du matériel antidérive a été mise à jour le 19 février 2020.

H. Parisot
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

En réassort

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER