S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Rebond du cours de la poudre de lait

réservé aux abonnés

 -
© Jérôme Chabanne

Après quatre mois de relative stabilité, la cotation européenne de la poudre de lait écrémé a de nouveau augmenté à la fin d’août pour finalement dépasser les 2 220 € la tonne le 2 octobre.

Le marché européen reste attractif. D’après les chiffres de la Commission européenne, en cumul sur les sept premiers mois de l’année, les exportations de poudre maigre et de beurre ont respectivement augmenté de 28 % et 19 % en volume sur un an.
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
35%

Vous avez parcouru 35% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Le marché européen reste attractif. D’après les chiffres de la Commission européenne, en cumul sur les sept premiers mois de l’année, les exportations de poudre maigre et de beurre ont respectivement augmenté de 28 % et 19 % en volume sur un an.

Du côté de la poudre maigre, le cours européen enregistré au début d’octobre est en hausse de 41 % par rapport à la même période l’an passé. Il se maintient au même niveau que la cotation étasunienne.

Sur le beurre, le cours se stabilise autour de 3 690 € la tonne depuis le mois d’août. Comparable au cours océanien, il est cette fois-ci bien inférieur aux tarifs pratiqués outre Atlantique (4 310 € la tonne au début d’octobre). Les États-Unis, première destination à l’exportation du beurre industriel européen, ont ainsi quasi doublé leurs importations sur la première partie de l’année 2019.

Le prix du lait reste stable

Le prix du lait moyen payé aux producteurs européens était de 336 €/1 000 litres en août dernier (teneurs réelles). Ce prix du lait est stable depuis le mois de juin et supérieur de 6 centimes sur un an.

Les plus grandes variations sur un an concernent l’Italie (396 €/1 000 litres ; +12 % par rapport à 2018), le Danemark (342 €/1 000 litres ; –8 % par rapport à 2018) et la Grande-Bretagne (301 €/1 000 litres ; –8 % par rapport à 2018).

A. Courty

Pour en savoir plus : Observatoire du prix du lait, Les Pros du lait (par L’Éleveur Laitier)

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER