S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Le prix du lait moyen tombe à 329,6 €/1 000 litres

réservé aux abonnés

 -
La France est le seul bassin de production majeur européen à voir son prix du lait progresser sur un an en mai. © Cédric Faimali/GFA

Le creux saisonnier du prix du lait payé aux producteurs européens est bien plus marqué qu’en 2019. En mai 2020, la Commission européenne l’évalue à 329,6 €/1 000 litres, contre 341,2 €/1 000 litres l’an passé, soit un recul de 3,4 %.

D’après les données de la Commission européenne, le prix du lait payé aux producteurs européens s’élève à 329,6 €/1 000 litres en mai 2020. Le repli est de 1,7 % sur un mois et de 3,4 % sur un an. Le creux saisonnier est ainsi plus marqué qu’en 2019 et 2017 (voir le graphique ci-après), malgré une collecte qui enregistre « sa plus faible croissance depuis juin ...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
33%

Vous avez parcouru 33% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

D’après les données de la Commission européenne, le prix du lait payé aux producteurs européens s’élève à 329,6 €/1 000 litres en mai 2020. Le repli est de 1,7 % sur un mois et de 3,4 % sur un an. Le creux saisonnier est ainsi plus marqué qu’en 2019 et 2017 (voir le graphique ci-après), malgré une collecte qui enregistre « sa plus faible croissance depuis juin 2019 », note l’Institut de l’élevage (Idele).

La France est le seul bassin de producteur majeur à voir son prix progresser sur un an : 354,5 €/1 000 litres (+1,8 %/2019). À l’inverse, les prix italiens et néerlandais déclinent de 8 % sur la même période. Ils s’établissent respectivement à 360,6 €/1 000 litres et 325 €/1 000 litres.

> À lire aussi : Lait de vache, la collecte française accuse une nouvelle baisse en mai (17/07/2020)

La valorisation du beurre et de la poudre se rétablit

Les cotations du beurre et de la poudre maigre tendent à retrouver leur niveau d’avant la crise (voir le graphique ci-après). D’après la dernière mise à jour de la Commission européenne, datée du 15 juillet 2020, le cours de la poudre maigre s’établit à 2 090 € la tonne, en hausse de 2 % par rapport à 2019. Il oscille entre 2 000 et 2 200 €/t depuis le début du mois de juin, après un creux observé à 1 900 €/t à la mi-avril.

Du côté du beurre, le prix augmente régulièrement depuis mai. Il est passé de 2 700 à 3 300 €/t en l’espace de deux mois et demi, mais reste en recul de 14 % sur un an.

> À lire aussi : Marchés, la conjoncture laitière s’améliore en France (13/07/2020)

A. Courty
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Indisponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER