S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Le prix du lait en recul dans 18 États membres

réservé aux abonnés

 -
© Cédric Faimali/GFA

D’après les chiffres publiés par la Commission européenne, seuls dix des 28 États membres européens, dont la France, ont vu le prix du lait payé au producteur augmenter entre janvier 2018 et janvier 2019, dont l’Espagne et le Portugal pour qui la hausse est inférieure à 1 %.

La France, avec un prix moyen du lait payé au producteur de 360 €/1 000 litres en janvier, fait partie des rares pays européens à ne pas avoir connu de recul par rapport à la même période de l’an passé.
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
33%

Vous avez parcouru 33% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

La France, avec un prix moyen du lait payé au producteur de 360 €/1 000 litres en janvier, fait partie des rares pays européens à ne pas avoir connu de recul par rapport à la même période de l’an passé.

350 €/1 000 litres pour les producteurs européens

Le prix du lait moyen payé aux producteurs du vieux continent en janvier a reculé de 1,7 % par rapport à janvier 2018. Les prévisions annoncent une valeur similaire pour le mois de février.

Les pays européens qui rémunèrent le mieux le lait sur le début d’année 2019 sont Chypre (581 €/1 000 litres), Malte (482 €/1 000 litres), l’Italie (400 €/1 000 litres), la Grèce (389 €/1 000 litres) ainsi que la Finlande et l’Autriche à 383 €/1 000 litres. À l’inverse, la Bulgarie, la Lettonie, la Lituanie et le Portugal clôturent le classement avec des prix oscillants entre 300 et 310 €/1 000 litres.

Sur un an glissant, l’Italie et la Belgique ont connu les plus importantes augmentations du prix du lait (7 à 8 %) tandis que le recul le plus marqué est enregistré par l’Irlande qui affiche un prix du lait à 343 €/1 000 litres en janvier 2019 (–13 % par rapport à janvier 2018).

Le cours de la poudre maigre reprend des couleurs

La baisse de la collecte au niveau européen, encore en recul de 1 % en décembre 2018 par rapport à l’année précédente, et australien (–4,5 % sur l’ensemble de l’année 2018) a permis d’assainir les marchés. Au 27 février 2019, le beurre recolle au cours étasunien (4 400 € la tonne) tandis que la poudre maigre a bondi de 40 % en un an (1 900 € la tonne).

A. Courty
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Indisponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER