S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Effet confinement, le retour

réservé aux abonnés

 -
Le prix du lait Spot bondit de 35 € pour retrouver son niveau de 2019 avec 5 € de mieux ( source : www.eleveur.laitier.fr )

Comme après l’annonce du premier confinement, les commandes des GMS en PGC ont bondi du jour au lendemain. La remontée de la collecte étant poussive, le prix du lait Spot a repris 35 €.

Bis repetita début novembre de ce qui s’était passé mi-mars après l’annonce du premier confinement. On a vu les opérateurs de centrales d’achat de la grande distribution s’affoler pour répondre au boom attendu de la demande de consommateurs qui, reconfinés, vont remplir leurs frigos pour cuisiner et manger à la maison. On en a d’ailleurs vu certains se précipiter dans les zones commerciales dès l&rsquo...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
36%

Vous avez parcouru 36% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Bis repetita début novembre de ce qui s’était passé mi-mars après l’annonce du premier confinement. On a vu les opérateurs de centrales d’achat de la grande distribution s’affoler pour répondre au boom attendu de la demande de consommateurs qui, reconfinés, vont remplir leurs frigos pour cuisiner et manger à la maison. On en a d’ailleurs vu certains se précipiter dans les zones commerciales dès l’annonce présidentielle justifiant ce reconfinement.

+35 € à 350 € dans l’Ouest

Comme au printemps, les commandes se concentrent sur les produits de grande consommation. Elles ont nettement rebondi pour le lait UHT, mais aussi le beurre plaquette 1er prix, les produits ultra-frais. Les fromages sont aussi plébiscités avec une autre bonne raison : le coup de froid annoncé qui devrait booster leurs ventes.

Autant dire, dans ce contexte, que le lait offert sur le marché Spot a été rare, les transformateurs tentant de répondre à ce regain de demande avec leur propre collecte. Et ce n’est pas la remontée poussive de cette dernière qui arrange les choses. On a ainsi vu pour la semaine 46 les rares citernes disponibles partir au compte-goutte avec des prix en très forte hausse. Dans l’Ouest, le lait départ quai usine s’est négocié 35 € de plus que la semaine 45 à 350 €. On retrouve le niveau de 2019 à même époque avec même 5 € de mieux. (www.eleveur-laitier.fr).

Jean-Michel Vocoret
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER