S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Le marché s’active un peu

réservé aux abonnés

 -
Le lait Spot remonte à 300 € à l’est, 290 € sur l’Ouest ( Source : l’Observatoire de l’Eleveur laitier)

Peu de lait offert, une demande qui se réveille alors qu’on ne l’attendait pas… Les prix reprennent 20 €.

Alors que les courtiers s’attendaient à un marché amorphe faute d’acheteurs, il s’est à leur grande surprise activé subitement. Il y a eu pour la semaine 32 une bien meilleure demande qu’il y a huit jours de la part d’industriels français. Ce sont des acteurs impliqués dans les filières lait de consommation, ultra-frais et fromages. Peut-être faut-il y voir leur crainte de voir les coups de chaleur annoncé...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
51%

Vous avez parcouru 51% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Alors que les courtiers s’attendaient à un marché amorphe faute d’acheteurs, il s’est à leur grande surprise activé subitement. Il y a eu pour la semaine 32 une bien meilleure demande qu’il y a huit jours de la part d’industriels français. Ce sont des acteurs impliqués dans les filières lait de consommation, ultra-frais et fromages. Peut-être faut-il y voir leur crainte de voir les coups de chaleur annoncés impacter une collecte qui est déjà en retrait et de manquer de matière première pour leurs fabrications. (www.prosdulait.fr)

Le prix frôle les 300 € dans l’Ouest

Le résultat est une hausse du prix du lait Spot de 20 €, à presque 300 €/1 000 1 départ quai usine dans l’Ouest. C’est le prix auquel il s’est négocié dans l’Est.

Du côté de l’Italie, d’ordinaire aux achats, c’est toujours l’encéphalogramme plat. Pas d’achats. Idem pour les industriels espagnols. Ils trouvent ce dont ils ont besoin chez eux et surtout tiquent sur un prix qui remonte à 300 €.

Jean-Michel Vocoret
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER