S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

15 € de plus grâce à la faiblesse de l’offre

réservé aux abonnés

 -
jm.vocoret

La cotation du lait Spot retrouve le niveau de la semaine 17, juste au-dessus de 200 €/1 000 litres dans l’Ouest.

Les 15 € perdus semaine 18 à cause du 1er mai férié ont été regagnés semaine 19. Et cela malgré le vendredi 8 mai férié, mais qui ne l’est pas chez nos voisins. Ce n’est pas le cas de la Fête du travail célébrée dans plusieurs pays, avec un impact bien plus sensible sur le marché. La cotation du lait entier Spot repasse la barre des 200 €/1 000 l à...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
35%

Vous avez parcouru 35% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Les 15 € perdus semaine 18 à cause du 1er mai férié ont été regagnés semaine 19. Et cela malgré le vendredi 8 mai férié, mais qui ne l’est pas chez nos voisins. Ce n’est pas le cas de la Fête du travail célébrée dans plusieurs pays, avec un impact bien plus sensible sur le marché. La cotation du lait entier Spot repasse la barre des 200 €/1 000 l à 210 € de moyenne départ quai usine dans l’Ouest (lait à 38/32).

Peu de volumes offerts

Cette hausse doit pour l’essentiel à la faiblesse des volumes offerts. Il est vrai qu’à ce prix-là les laiteries ont tout intérêt, dans la limite de leurs capacités industrielles, à transformer ce lait pour éviter de le vendre en Spot. La faiblesse de la collecte pèserait aussi. Le dernier chiffre tombé de la semaine 17 établit pourtant la baisse de la collecte à seulement -0,4 %. La baisse aurait été plus faible au dire des industriels, semaine 18… À confirmer néanmoins.

Aux achats on retrouve des PME et PMI de l’Hexagone toujours bien présentes, après ne pas l’avoir été pendant longtemps jusqu’à il y a 15 jours. Si l’Italie approvisionnée actuellement par du lait allemand et hongrois est moins aux achats, ce n’est pas le cas de l’Espagne. Il y a aussi parmi les acheteurs des entreprises qui spéculent. Avec du lait Spot autour de 200 €, cela vaut le coup d’acheter. Retrouvez notre observatoire hebdomadaire du lait Spot sur www.prosdulait.fr

Jean-Michel Vocoret
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

En réassort

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER