S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Danone et cinq de ses OP réfutent le manque de transparence reproché par Lidl

 -
C.Hue

La question posée par l’Eleveur laitier à Michel Biero, directeur achats et marketing de Lidl France sur la raison pour laquelle l’enseigne allait déréférencer les produits Danone de ses rayons a fait réagir Danone.

Dans son communiqué, le groupe précise : « Après de nombreuses semaines de négociations avec Lidl et malgré de multiples avancées de notre part sur toutes les dimensions de la relation commerciale, nous avons pris connaissance de leur volonté de ne plus proposer les produits laitiers de Danone dans leurs rayons à partir du 15 mai 2020.
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
11%

Vous avez parcouru 11% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Dans son communiqué, le groupe précise : « Après de nombreuses semaines de négociations avec Lidl et malgré de multiples avancées de notre part sur toutes les dimensions de la relation commerciale, nous avons pris connaissance de leur volonté de ne plus proposer les produits laitiers de Danone dans leurs rayons à partir du 15 mai 2020.

Nous regrettons profondément cette décision qui concerne 8 références que les consommateurs ne pourront plus trouver dans leurs magasins. Nous prenons acte de la décision de Lidl sur l’arrêt de notre relation contractuelle. »

Néanmoins, Danone réfute catégoriquement l’argument de Michel Biero du manque de transparence de Danone dans le retour aux producteurs de l’effort financier consenti par Lidl en 2019 et reversé sur les payes de lait de janvier (bonus sur tout le volume 2019 de 0,222 € à 0.092 €/1000 l selon les OP) : « Toutefois, nous ne pouvons accepter les arguments utilisés pour motiver cette rupture. En aucun cas, nous ne pouvons laisser dire que notre entreprise n’est pas transparente. Pour preuve, nous avons toujours tenu nos engagements suite à l’accord signé avec Lidl en 2019. Conformément à nos engagements, nous avons reversé un complément de prix à nos producteurs sur le volume concerné – l’engagement portait sur 371€/1000l de lait, toutes primes comprises, sur la base des volumes achetés par Lidl. En toute transparence, nous avons tenu informé régulièrement nos organisations de producteurs des modalités de cet engagement. Les prises de positions de Lidl à notre sujet ne reflètent en rien la réalité de la relation et de la confiance que nous entretenons avec nos partenaires producteurs depuis des années. Nos Organisations de Producteurs l’ont d’ailleurs réaffirmé dans une tribune publiée dans Les Échos le mercredi 26 février 2020. Nous avons partagé au Salon de l’agriculture notre ambition commune. En effet, notre relation avec nos producteurs partenaires ne peut se réduire à une relation transactionnelle avec un prix fixe annuel national du lait aux 1000L sans prendre en compte, d’une part, la grande diversité des territoires (et donc des coûts de production très variés), et d’autre part, notre volonté d’accompagner les éleveurs Danone dans la transition agricole pour les aider à mieux vivre de leur travail. »

Pour être complet, sachez que tous les présidents d’OP Danone sauf un, celui de l’OP de Bailleul dans le Nord, ont signé cette tribune.

Cinq des six OP abondent dans le sens de Danone

Ces cinq présidents d’OP signataires (1) viennent à leur tour de publier un communiqué de presse qui abonde dans le sens de Danone : « Nous ne comprenons pas la décision prise par Lidl de ne pas renouveler en 2020 son volume d’affaires avec Danone. L’année dernière, Danone nous a communiqué les éléments de son accord avec Lidl dès sa signature en mars 2019. Conformément à ses engagements, Danone a versé en février 2020 aux producteurs un complément de prix sur les quantités de lait achetées par Lidl et payées à 371€/1000l de lait. Nous avons fait savoir collectivement à Lidl, le 19 février 2020, que Danone avait tenu ses engagements. Nous réaffirmons, nous cinq Présidents d’OP, que Danone travaille en toute transparence avec ses producteurs et respecte les États Généraux de l’Alimentation. Nous avons appris dans la presse que Lidl a décidé en parallèle de commander 30 millions de litres de lait aux éleveurs qui travaillent avec Danone. Nous n’avons pas vu l’ombre d’un contrat à ce stade. »

30 Ml contractualisés avec l’OP Danone du Nord

Ces 30 millions de litres sont bel et bien un contrat signé par Lidl mais avec la SAS de l’OP Danone du Nord, la seule qui n’a pas signé la tribune. Ces volumes seront conditionnés en lait de consommation et vendus sous la marque Envia de Lidl. Pour Gilles Durlin, président de l’OP : « Ce contrat est juste la réponse de l’exigence de Danone de réduire encore les volumes de lait livrés par l’OP à son usine de Bailleul. En aucun cas, ces volumes n’entreront en concurrence avec la gamme de produits Danone. »

Lidl qui, malgré le déréférencement des produits Danone, dit vouloir continuer à soutenir les 1800 producteurs Danone, ne soutiendra donc que ceux de l’OP de Bailleul.

Claire Hue et Jean-Michel Vocoret

(1) Hubert Dion, président de l’OP Danone Haute-Normandie ; Anthony Ecoiffier, président de l’Association laitière Jura-Bresse ; Romain Gavoille, président de l’organisation des producteurs du Sud-Ouest laitier ; Damien Lecuir, président de l’organisation de producteurs laitiers des Trois Vallées (Normandie) ; Philippe Poncet, président de l’organisation de producteurs Danone Sud-Est

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

En réassort

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER