error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jsp/header/userinfo.jsp
error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jsp/header/mobileuserinfo.jsp
error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jsp/header/login.jsp
Imprimer Envoyer par mail Commenter

À l’aube d’un accord-cadre chez Lactalis

réservé aux abonnés

error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jpt/leaves/service/_date_article_mod.jsp?timeMod=20190109145000&timePub=
 -
© Christian Watier

Lactalis et l’Unell (Union nationale des éleveurs livreurs Lactalis) ont signé un accord sur le prix du lait le 3 janvier dernier. Cet accord fixe le prix de base du lait standard à hauteur de 330 €/1 000 litres sur le premier trimestre et prévoit un alignement des prix des produits grande consommation (PGC) sur le coût de revient des producteurs.

error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jpt/leaves/article/article_non_abo.jsp
"> « Cet accord est un signe positif pour les producteurs et représente une première marche dans la prise en compte par le marché des PGC France de nos prix de revient », déclare l’Unell dans un communiqué transmis aux producteurs au début du mois.
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
error: ContentHttpServletRequest:/eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jpt/leaves/article/article_container.jpt
30%

Vous avez parcouru 30% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !
error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jpt/leaves/article/article_non_abo.jsp
">

« Cet accord est un signe positif pour les producteurs et représente une première marche dans la prise en compte par le marché des PGC France de nos prix de revient », déclare l’Unell dans un communiqué transmis aux producteurs au début du mois.

Le prix de base du lait standard a été fixé à 330 €/1 000 litres pour les mois de janvier, février et mars, « soit une hausse de 14 € de plus par rapport à la même période en 2018 », précise le communiqué.

Dans le sillon de la loi sur l’alimentation

À partir du mois de mars, l’industriel va opérer une revalorisation de la valeur des PGC France, qui représentent 50 % de son mix produit, dans sa formule de calcul en l’alignant progressivement sur le coût de revient des producteurs estimé à 396 €/1 000 litres par l’Institut de l’élevage (Idele).

Le prix des PGC France a été fixé à hauteur de 355 €/1 000 litres (lait standard) pour le mois de mars.

« Il s’agit d’une première étape. La suite dépendra notamment des négociations commerciales qui vont se terminer à la fin de février. Pour 2020, on peut donner une valeur indicative de 380 €/1 000 litres. Mais encore une fois, la revalorisation des PGC France ne peut être pérenne qu’avec le soutien de la grande distribution », souligne Claude Bonnet, président de l’Unell.

Le président de l’association d’organisations de producteurs révèle également que « l’estimation du coût de revient (actuellement basé sur des données datant de 2016, NDLR) est susceptible d’évoluer avec l’arrivée des indicateurs qui vont être publiés par l’interprofession laitière (Cniel) ».

Un accord-cadre entre l’industriel et l’Unell devrait être signé avant le 1er mars 2019.

Alexandra Courty
Imprimer Envoyer par mail Commenter
error: /Comments/List/9d4e214c-1411-11e9-96df-cec12030c9ea
En direct

Veaux

Mauvaise passe

error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jpt/leaves/service/_date_article.jsp?timeMod=20190716103600&timePub=20190717131307

9 111 €/1 000 kg

error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jpt/leaves/service/_date_article.jsp?timeMod=20190205160926&timePub=20190220081652

367 €/1 000 l

error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jpt/leaves/service/_date_article.jsp?timeMod=20190205160922&timePub=20190206141459