S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Intermarché, Bel et ses producteurs de lait ouvrent le bal

réservé aux abonnés

 -
Thierry Cotillard, président d’Intermarché, Antoine Fievet, président-directeur général du groupe Bel, et Gilles Pousse, président de l’APBO. © Groupe Bel

Alors que les premières négociations commerciales post-États-généraux de l’alimentation sont en cours, le groupe Bel a dévoilé la concrétisation d’un partenariat tripartite avec Intermarché et Netto (groupe Mousquetaires) et l’Association des producteurs de lait Bel Ouest (APBO).

« C’est un pas important pour la pérennité de la filière qui concrétise pour la première fois le modèle soutenu par les États-généraux de l’alimentation », explique Antoine Fiévet, président-directeur général du groupe Bel, ce mercredi 12 décembre 2018.
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
47%

Vous avez parcouru 47% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

« C’est un pas important pour la pérennité de la filière qui concrétise pour la première fois le modèle soutenu par les États-généraux de l’alimentation », explique Antoine Fiévet, président-directeur général du groupe Bel, ce mercredi 12 décembre 2018.

L’annonce de ce partenariat arrive dans la continuité de l’accord entre Bel et l’APBO dont le renouvellement pour 2019 a été annoncé le 6 décembre dernier. Cet accord fixe le prix du lait à 350 €/1 000 litres avec des primes potentielles aux 1 000 litres pour le sans OGM (15 €) et la valorisation du pâturage (6 €).

À travers une hausse des prix en 2019, Intermarché assure son total soutien à cette démarche de partage de la valeur créée au profit des producteursThierry Cotillard, président d’Intermarché et de Netto

L’arrivée du distributeur transforme cet accord en partenariat tripartite ayant pour but de soutenir la création de valeur à destination des 800 élevages de l’APBO qui livrent la laiterie. Intermarché et Netto achèteront les produits Bel à un prix plus élevés dès 2019.

Alexandra Courty
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER