error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jsp/header/userinfo.jsp
error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jsp/header/mobileuserinfo.jsp
error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jsp/header/login.jsp
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Le géant du lait toujours plus gros et aussi performant

réservé aux abonnés

error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jpt/leaves/service/_date_article_mod.jsp?timeMod=20200720130200&timePub=

Internationalisation. En 2019, Lactalis a racheté neuf entreprises dans le monde, portant son chiffre d’affaires à près de 20 Md€.

error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jpt/leaves/article/article_non_abo.jsp
"> La success-story continue pour le groupe Besnier, devenu Lactalis en 1999, avec son cap sur l’international. Pour preuve, les quelques informations lâchées lors de sa conférence de presse du 4 juin… Un exercice jusqu’alors inconnu pour le n°1 de la collecte nationale (+ 5 Mdl), n°3 dans le monde (20 Mdl), qui ne parlait que par communiqués. Mais ça, c’était avant la tourmente médiatique autour de son lait infantile...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
error: ContentHttpServletRequest:/eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jpt/leaves/article/article_container.jpt
19%

Vous avez parcouru 19% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !
error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jpt/leaves/article/article_non_abo.jsp
">

La success-story continue pour le groupe Besnier, devenu Lactalis en 1999, avec son cap sur l’international. Pour preuve, les quelques informations lâchées lors de sa conférence de presse du 4 juin… Un exercice jusqu’alors inconnu pour le n°1 de la collecte nationale (+ 5 Mdl), n°3 dans le monde (20 Mdl), qui ne parlait que par communiqués. Mais ça, c’était avant la tourmente médiatique autour de son lait infantile contaminé par des salmonelles.

Numéro 1 mondial du lait, de loin

Lactalis qui, en 2009, réalisait 8,5 Md€ de chiffres d’affaires, pèse aujourd’hui quasi 20 Md€. « Cette progression de 11,4 Md€ en dix ans est la plus forte des groupes alimentaires européens », dit-il. Danone, le deuxième, a crû de 10,3 Md€, à 25,3 Md€.

Avec ses 19,96 Md€ de chiffre d’affaires en 2019 (+ 8 % par rapport à 2018), Lactalis est de loin le numéro 1 mondial du lait. La coopérative Dairy Farmers of America est deuxième, à 14,1 Md€, Danone en trois, à 13,2 Md€. Cette position du lavallois doit à son internationalisation réussie. En dix ans, son activité hors Hexagone a été multiplié par 3,17, de 4,9 Md€ à 15,56 Md€. Il a aussi grossi en France sur la même période, mais dans une bien moindre mesure : + 22 % néanmoins, de 3,6 à 4,4 Md€ de chiffre d’affaires. La part d’activité France a ainsi été divisée par deux en dix ans, de 42 % à 22 %. Pour autant, Lactalis ne cède pas un pouce sur le marché français. Selon ses dires, ses positions s’y sont confortées en 2019 sur tous les segments. Il se dit n° 1 des fromages, du lait liquide et de la matière grasse, et souligne qu’il est devenu n° 2 sur l’ultra-frais. La France, c’est aussi le premier pays du groupe et sur les cinq dernières années, 900 M€ investis.

1,172 Md€ de résultat pour 20 Md€ de chiffre d’affaires

La politique de croissance externe suivie depuis dix ans pour s’internationaliser a atteint son paroxysme en 2019 avec neuf acquisitions pour un chiffre d’affaires supplémentaire­ record de 1,5 Md€. À chaque fois, des pépites avec des marques fortes­ ou des entreprises stratégiques pour certains pays, à l’instar de la division fromages de Kraft Heinz (375 M€ de CA) au Canada, Itambé (600 M€) au Brésil ou l’activité­ nutrition infantile d’Aspen (230 M€) avec ses sites en Afrique du Sud, en Nouvelle-Zélande­ et au Mexique.

Cette stratégie ne s’est pas faite au détriment de sa rentabilité. En 2019, le résultat courant avant impôt a augmenté de 11 %, à 1,172 Md€, chiffre précisé par Michel Nalet, du groupe Lactalis. C’est 5,9 % de ses 19,96 Md€ d’activité, un niveau que beaucoup lui envient.

jean-Michel Vocoret
Imprimer Envoyer par mail Commenter
error: /Comments/List/6d6f94be-afd9-11ea-93d7-43771dcf6043
Cet article est paru dans L'Éleveur Laitier
En direct

« Nous avons tout »

error: /eom/SysConfig/MPS/LEL.fr/jpt/leaves/service/_date_article.jsp?timeMod=20200604092302&timePub=20200612091509