S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Lactalis pourrait se développer dans les fromages AOP

réservé aux abonnés

 -
© Christian Watier

Nuova Castelli, leader des sept principales AOP, cherche à augmenter son capital de 40 à 50 millions d’euros.

Lactalis, déjà propriétaire, entre autres, de Parmalat, Locatelli, Invernizzi et Galbani, étudie le dossier.
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
81%

Vous avez parcouru 81% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Lactalis, déjà propriétaire, entre autres, de Parmalat, Locatelli, Invernizzi et Galbani, étudie le dossier.

Ce serait pour le Français l’opportunité de pénétrer le secteur des AOP qui lui était jusqu’alors fermé.

En effet, Nuova Castelli pèse 500 millions d’euros de chiffre d’affaires et est le premier exportateur de parmigiano reggiano.

Les éleveurs italiens craignent qu’avec cette prise de participation Lactalis fasse un usage tendancieux des AOP italiennes à l’exportation, où les consommateurs peu avisés se contentent de fromage à consonance italienne, faits avec du lait standard en dehors de la Péninsule.

N.S.
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER