S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Even. Un retour de résultat de 11,33 €/1 000 l

réservé aux abonnés

 - -->

Stabilité. La coopérative finistérienne confirme sa bonne santé avec un résultat de 13,4 M€, pour un chiffre d’affaires à 2,2 Md.

Cinquante neuf pour cent de l’activité d’Even est réalisée par la filiale laitière Laïta (détenue avec Terrena et Triskalia), qui collecte 1,5 Md de litres de lait sur 3 100 exploitations. La coopérative est également impliquée dans l’amont agricole (nutrition animale, production végétale), la distribution (vente et restauration hors domicile) et le développement (plats cuisiné...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
19%

Vous avez parcouru 19% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Cinquante neuf pour cent de l’activité d’Even est réalisée par la filiale laitière Laïta (détenue avec Terrena et Triskalia), qui collecte 1,5 Md de litres de lait sur 3 100 exploitations. La coopérative est également impliquée dans l’amont agricole (nutrition animale, production végétale), la distribution (vente et restauration hors domicile) et le développement (plats cuisinés, salaisons).

Les adhérents d’Even recevront ainsi un retour de résultat de 11,33 €/1 000 litres, contre 10 € l’an dernier.

Depuis dix ans, mille emplois créés

Par ailleurs, le groupe Even se félicite d’avoir créé mille emplois nets depuis dix ans. Et il a vu cent jeunes s’installer depuis la fin des quotas. Au niveau de Laïta, ce sont 400 M€ qui ont été investis en dix ans, essentiellement pour développer la capacité industrielle­. Car la collecte a progressé de 20 % durant la période.

Even compte poursuivre cette stratégie de croissance en misant sur l’innovation et l’international. Les investissements portent d’abord sur la modernisation et la diversification des outils. Il s’agit notamment d’élargir l’offre de fromages (25 M€ sur deux ans).

De ces usines sortira de l’emmental bio, produit avec du lait de vaches nourries sans OGM, du pâturage, etc. Les capacités de production vont augmenter dans le secteur très dynamique de la nutrition clinique et infantile (22 M€ sur deux ans).

Fermes bas-carbone et pâturage

Even cherche aussi à se rapprocher des nouveaux usages alimentaires en soutenant des start-up. Fondatrice d’un fonds d’investissement indépendant (french food capital) qui soutient des PME alimentaires innovantes, la coopérative étudie des projets de co-investissement avec elles. Sur le terrain, elle a convaincu tous ses adhérents laitiers d’adhérer au programme de fermes bas-carbone. Leur empreinte carbone se situe, en moyenne, à 0,86 kg équivalent CO2/litre de lait, soit en dessous de la moyenne française (lire le « Gros plan »).

La coopérative organise des journées technico-économiques axées sur l’autonomie alimentaire et la valorisation de l’herbe. 10 % des adhérents sont suivis par le BTPL, un nombre qu’elle aimerait voir doubler pour mieux valoriser les liens avec le réseau EDF (European Dairy Farmers). Par ailleurs, la filiale Even nutrition animale propose une gamme d’aliments sans OGM.

« Notre stratégie vise notamment, avec Laïta, à une politique concertée­ de maîtrise du développement. Aujourd’hui, nous ne sommes pas inquiets pour notre approvisionnement en lait et nous ne prenons pas de nouveaux adhérents », conclut le président­ Guy Le Bars.

Pascale Le Cann
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
Cet article est paru dans L'Éleveur Laitier
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER