S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Novandie s’ajuste au recul de l’ultrafrais

réservé aux abonnés

Le spécialiste de l’ultrafrais sous MDD avait annoncé, en juin, la suppression de 131 postes. Après négociations avec la CFDT, ce sera une centaine à Savigné-L’Évêque (Sarthe) et Maromme (Seine-Maritime). Des lignes de fabrication sont arrêtées et les sites deviennent des ateliers, c’est-à-dire sans chef d’équipe, une maintenance au minimum, etc. Les sites de Vieil-Moutier...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
91%

Vous avez parcouru 91% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Le spécialiste de l’ultrafrais sous MDD avait annoncé, en juin, la suppression de 131 postes. Après négociations avec la CFDT, ce sera une centaine à Savigné-L’Évêque (Sarthe) et Maromme (Seine-Maritime). Des lignes de fabrication sont arrêtées et les sites deviennent des ateliers, c’est-à-dire sans chef d’équipe, une maintenance au minimum, etc. Les sites de Vieil-Moutier (Pas-de-Calais) et Auneau (Eure-et-Loir) les dirigeront. Le recul de l’ultrafrais et l’arrivée de l’américain Schreiber décident Novandie à réduire sa capacité industrielle.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
Cet article est paru dans L'Éleveur Laitier
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER