S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Agriskippy ouvre sa ferme sur YouTube

réservé aux abonnés

 -

La vidéo « Bien-être animal dans ma ferme laitière » qu’Antoine Thibaut a posté sur YouTube juste après Noël rencontre un franc succès.

La vidéo « Bien-être animal dans ma ferme laitière » posté sur YouTube sous le nom d’Agriskippy juste après Noël rencontre un franc succès. Ce sont près de 1 200 personnes qui l’ont visionnée.
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
25%

Vous avez parcouru 25% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

La vidéo « Bien-être animal dans ma ferme laitière » posté sur YouTube sous le nom d’Agriskippy juste après Noël rencontre un franc succès. Ce sont près de 1 200 personnes qui l’ont visionnée.

« Le débat lancé dans les médias par l’association L214 sur les conditions d’abattage des animaux et plus généralement sur le bien-être animal dans les élevages m’a interpellé mais aussi énervé. Face à une interprofession laitière passive sur le sujet, j’ai décidé de communiquer moi-même et de montrer comment j’élève mes animaux », confie cet éleveur de l’Eure à la tête de 55 holsteins.

Pour cet habitué des youtubers humoristes, c’est naturellement qu’il s’est tourné vers ce média pour défendre son point de vue. « J’ai réfléchi durant deux à trois mois avant de me décider. Les personnes à qui j’en ai parlé m’ont encouragé. »

Logement des vaches et des veaux, écornage, envoi des animaux à l’abattoir, durant quatre minutes il détaille ce qu’il vit au quotidien avec ses animaux.

 

Une démarche familiale

« C’est un projet mené avec mes filles et neveu et nièce, insiste-t-il. Je voulais aussi faire une activité avec eux pendant les vacances de Noël. Ce sont eux qui m’ont filmé avec un iPhone et fait le montage avec l’application « iMovie ». » L’initiative a évidemment suscité l’enthousiasme de son entourage professionnel et une quinzaine de commentaires, dont de vegans contre sa façon de conduire son troupeau. « Plusieurs commentaires étaient injurieux à mon encontre. J’ai demandé à YouTube de les retirer. ».

Agriskippy n’a pas dit son dernier mot. Trotte dans sa tête une nouvelle idée de vidéo sur l’alimentation des vaches et des génisses. Et bien sûr, il continue de donner de ses nouvelles dans les colonnes de L’Éleveur laitier (rubrique « Chez vous »). « Les éleveurs sont les meilleurs ambassadeurs de leur métier. À eux de s’approprier la communication. »

Claire Hue
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

En réassort

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER