S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Un nouveau sur le marché français de la fausse viande

réservé aux abonnés

 -
Une start-up, Les nouveaux fermiers, se lance sur le marché français des substituts de viande fabriqués à partir de protéines végétales. © Les nouveaux fermiers

Les nouveaux fermiers, une start-up spécialisée dans les substituts de viande à base de protéines végétales, lancera ses produits à la fin du mois de mai 2020 dans plusieurs enseignes de la grande distribution française.

La start-up Les nouveaux fermiers, spécialisée dans les substituts de viande à base de protéines végétales, a levé 2 millions d’euros, explique-t-elle dans un communiqué daté du 6 mai 2020. Ses produits seront distribués à la fin du mois de mai 2020.
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
33%

Vous avez parcouru 33% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

La start-up Les nouveaux fermiers, spécialisée dans les substituts de viande à base de protéines végétales, a levé 2 millions d’euros, explique-t-elle dans un communiqué daté du 6 mai 2020. Ses produits seront distribués à la fin du mois de mai 2020.

Dans la grande distribution et chez des restaurateurs

Où le consommateur pourra-t-il trouver ces produits ? Dans les enseignes Monoprix partout en France, dans les enseignes Carrefour en Île-de-France et à La grande épicerie, à Paris. Ils seront livrés aussi chez quelques restaurateurs, dès leur ouverture.

Parmi les investisseurs privés, la jeune entreprise cite notamment Adrien de Schompré, cofondateur de Sushi Shop, et Édouard Roschi, cofondateur du Labo (créateur de parfum sur mesure, au sein du groupe Estée Lauder), elle est aussi soutenue par la BPI.

Un an de recherche

Après un an de recherche et de développement, la société a lancé ses premiers produits à base de végétaux : des ersatz de steak et d’aiguillettes ainsi que des substituts de nuggets à base de végétaux.

« Ces alternatives végétales ciblent en particulier les flexitariens, qui représentent 39 % de la population française, et plus généralement tous les consommateurs qui s’interrogent sur l’impact de leur alimentation sur leur santé et l’environnement », précise le communiqué sans détailler la composition des produits ou encore l’origine des végétaux.

À lire aussi : Alternative à la viande. Les consommateurs n’y verront-ils que de la viande ? (19/02/2020)

Rosanne Aries
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER