S'abonner
Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

L’inquiétant nombre d’accidents en agriculture

réservé aux abonnés

 -
Le secteur agricole enregistre 21 décès depuis juillet 2019 (aucun blessé n’est à déplorer sur cet accident). ©Sébastien Champion

Depuis le 1er juillet 2019, quatorze agriculteurs et sept salariés agricoles sont décédés. Onze blessés graves sont en plus à déplorer.

Les secours sont parvenus avec difficulté à l’extraire de la presse : un agriculteur de 40 ans du village de Pérignac en Charente a eu le bras broyé, vendredi 9 août. Le lendemain, un saisonnier, âgé de 67 ans, est décédé lors de la cueillette des prunes, dans le Lot-et-Garonne, après s’être brusquement effondré. Et ce dimanche, un exploitant a été gravement blessé dans...
Contenu réservé aux abonnés de L'éleveur laitier
pour vous connecter et poursuivre la lecture
15%

Vous avez parcouru 15% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à L’éleveur laitier
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !

Les secours sont parvenus avec difficulté à l’extraire de la presse : un agriculteur de 40 ans du village de Pérignac en Charente a eu le bras broyé, vendredi 9 août. Le lendemain, un saisonnier, âgé de 67 ans, est décédé lors de la cueillette des prunes, dans le Lot-et-Garonne, après s’être brusquement effondré. Et ce dimanche, un exploitant a été gravement blessé dans le département de la Loire, après avoir été piétiné par une vache. Ce sont les trois dernières victimes d’accidents du travail en date à déplorer en agriculture.

Depuis le 1er juillet 2019, c’est l’hécatombe pour la profession. En près d’un mois et demi, elle a enregistré plus de victimes qu’en six mois. Vingt et une personnes sont décédées cet été, dont 14 agriculteurs et 7 salariés. Onze blessés graves sont en outre à déplorer, dont sept agriculteurs et quatre salariés.

Sonnette d’alarme

« Depuis le 1er janvier 2019, j’ai recensé 35 accidents mortels en agriculture », constate Matthieu Lépine, un enseignant de 32 ans, qui s’est donné pour mission de recenser le nombre d’accidents du travail, tout secteur confondu. Sur des comptes Twitter et Facebook dédiés (@DuAccident), il alerte la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, de tous ces drames liés à l’exercice de son métier. Et au regard de ses retours, la sonnette d’alarme est à tirer dans le secteur agricole particulièrement impacté cet été, alors que les travaux des champs battent leur plein.

« L’agriculture fait partie, dans l’année, des trois secteurs les plus touchés par les accidents mortels, derrière le BTP et les transports, constate Matthieu Lépine. Mais depuis le 1er juillet, c’est impressionnant ce qui se passe. Des engins renversés, des machines inarrêtables, ou des accidents survenus avec les round ballers : le nombre de morts est en nette augmentation ».

Vigilance au volant du tracteur

Un agriculteur de 44 ans est décédé dans la Marne alors qu’il a chuté d’une hauteur d’environ 12 mètres, du sommet de six ballots de paille. Axel, âgé de 30 ans, est mort sous son tracteur renversé. Même sort terrible pour un ouvrier agricole d’une quarantaine d’années et un autre de 18 ans, décédé après avoir été écrasé par leur tracteur. Pneu éclaté, incendie, engin qui bascule dans l’eau, charge de taureau : si les accidents trouvent diverses origines, les plus fréquents concernent des renversements de tracteurs.

Pour rappel, depuis le 1er janvier 2010, une structure de protection contre le renversement est obligatoire sur les tracteurs en service sur les exploitations (5 décembre 2002 pour les tracteurs conduits par des salariés, des stagiaires, etc.). A minima, c’est un arceau de sécurité, mais cela peut être une cabine. Pour que cet arceau soit efficace, le conducteur doit aussi porter une ceinture de sécurité.

Retrouvez notre article sur les Rappels des consignes pour l’exploitant et ses salariés.

Rosanne Aries
Une cagnotte lancée pour Ely, âgé de 16 ans
Ely, 16 ans, a été gravement blessé sur une exploitation agricole.© D.R

Âgé de 16 ans, Ely a été victime d’un accident de chargeur dans une exploitation agricole le 23 juillet 2019. Le jeune homme, transporté à l’hôpital de Clermont-Ferrand, a dû être amputé de l’une de ses jambes, au niveau du genou, et l’autre a subi de multiples fractures.

Une cagnotte a été lancée par ses amis « pour adapter au mieux ses conditions de vie (maison, matériel etc.), afin qu’il puisse poursuivre ses rêves ».

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Dans la même rubrique

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Indisponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER